Semaine 48 – Comment Voir Le Meilleur

On débute cette semaine avec nulle autre que Marva Sadler, la CEO de WBECS, World’s Business and Executive Coach Summit, le sommet mondial des coachs exécutifs. Pour les coachs, c’est un nom bien connu et les conférences de l’événement sont toujours d’intérêt car les experts abordent des sujets d’actualité sous un jour novateur. Marva est également une consultante émérite en stratégie d’innovation pour créer des cultures d’initiative et d’imputabilité. C’est donc avec beaucoup de curiosité que j’attaque la vidéo de cette semaine.

L’histoire

Marva commence sa vidéo en nous parlant d’une de ses expériences. Celle-ci lui a permis de s’apercevoir que son sens critique aiguisé l’éloignait du plaisir d’assister à l’événement. En focalisant son attention sur des détails différents, elle a pu se rendre compte que le ressenti final était positif. La seule chose qui avait changé était en réalité sa perspective à elle. Qu’est-ce que cette expérience peut bien avoir à faire avec du coaching?

Coaching

Marva nous confie que comme CEO du WBECS, elle a l’opportunité de rencontrer des coachs qui sont les virtuoses du coaching et qui, comme elles, usent de leur sens critique aiguisé pour chercher les erreurs des conférenciers, au risque, bien souvent, de passer à côté du sens et de la beauté des conférences. Ce que Marva leur demande, c’est d’écouter de tout leur coeur et de trouver les perles : “Quelle question puissante la personne a-t-elle posé? L’éloquence dont la personne a fait preuve pour défendre son point? 

Que se passerait-il si au lieu de mettre nos filtres sur nos désaccords, nous les enlevions pour écouter dans l’acceptation et le désir de comprendre? 

Leadership

La même dynamique s’applique pour le leadership. Marva pose la question : que se passerait-il dans nos relations si nous écoutions, non pas pour trouver une solution ou donner notre avis ou juger, mais pour comprendre le problème? Marva nous partage un exemple d’expérience où sa volonté d’écouter lui a permis de sauver une situation. Son truc? S’arrêter et se demander : “Qu’ai-je besoin de savoir avant de juger? Quelles questions me permettraient de mieux comprendre?” Marva réitère le désir d’écouter dans l’appréciation et l’ouverture.

Pousse ta réflexion plus loin

Pour finir cette semaine, Michael Bungay Stanier (MBS) nous propose une réflexion. Pour lui, le défi de Marva est de remarquer nos filtres et de les mettre de côté est loin d’être insignifiant. Pour MBS, nos filtres sont notre personnalité, comment nous voyons le monde et ce qui nous définit. Michael a travaillé le défi de Marva sous forme de paire : “Moins X pour être ouvert à plus de Y”. Sa paire est : “Moins motivé et plus ouvert à la compassion”. Quelle serait la nôtre?

Pour quelqu’un dans l’action comme moi, la paire était somme toute relativement simple à trouver : “Moins d’action et plus ouverte à un rythme différent”. 

Avec quoi je repars?

Un rappel que les biais inconscients (et conscients! ;)) sont nos filtres. Il nous faut faire un acte délibéré pour parvenir à les mettre de côté. La vidéo de Marva est un excellent exercice pour travailler dans ce sens.

Et toi? Qu’as-tu pensé de la vidéo?

Quelle est ta paire?

À la semaine prochaine pour une Année de Vie Brillante!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

fr_FRFrench