Semaine 17 – Comment prêter attention

Cette semaine, dans le challenge Vis une Année Brillante,c’est au tour d’Austin Kleon de nous parler de comment prêter attention. Austin est l’auteur à succès de plusieurs ouvrages dont ‘Steal like an artist’. Aujourd’hui il nous partage son truc pour une Vie Brillante.

Un carnet de notes

Le grand secret d’Austin est de toujours avoir sur lui un petit carnet de notes. En dépit des remarques de son entourage sur l’ère numérique et la possibilité de prendre des notes sur son téléphone, Austin nous identifie trois bonnes raisons d’avoir un carnet de notes : 

  • C’est un bon endroit pour avoir de mauvaises idées : si on veut avoir de bonnes idées, il faut en avoir de nombreuses mauvaises, d’abord! Austin prend des notes toute la journée dans son carnet. Chaque fois qu’une idée lui vient en tête, il l’écrit dans son carnet. Le lendemain, il reprend son carnet et passe en revue ses notes. Il choisit la ‘moins pire’ idée et prend le temps de la développer un peu plus. Selon Austin, c’est ainsi que ses bonnes idées commencent : avec de mauvaises idées.
  • Un carnet de notes est un moyen de prêter attention à sa vie. Toutes les personnes que l’on connaît sont super distraites avec leurs vies folles et parfois chaotiques de l’ère numérique dans laquelle nous vivons. Un carnet de notes papier ne fait rien d’autre quand on l’ouvre pour écrire. Il n’a pas de courriels, de twitter, ou autre application pour vous distraire, c’est tout bêtement un carnet de notes. Selon Austin, si nous voulons être plus intelligents, nous devons utiliser des outils plus bêtes, qui ne nous distraient pas.
  • Un carnet de notes vous permet de prêter attention à ce à quoi vous voulez prêter attention. Toute la journée, nous essayons de trouver de bonnes idées inspirées de l’environnement dans lequel nous évoluons. D’après Austin, si nous avons notre carnet, nous pouvons relire nos notes, y trouver des ‘patterns’ et des connexions et ainsi parvenir à relier nos idées entre elles.

J’avoue que la simplicité du raisonnement d’Austin m’a frappée. Évidemment, les sources de distractions autour de nous, nous empêchent de nous concentrer et de mettre le focus sur les choses auxquelles nous souhaitons réfléchir, mais nous sommes responsables et seuls maîtres à bord pour choisir où nous souhaitons mettre notre attention. J’ai moi-même fait le choix conscient de m’éloigner de ma grande passion pour mon téléphone intelligent il y a quelques années. Compagnon fidèle, il était invariablement à table avec moi, au restaurant ou ailleurs. Source de distraction, il devenait plus important que les gens avec lesquels je me trouvais, avec ses stimulis multiples et variés, mon attention était sans cesse tournée vers l’objet. 

J’aime l’idée d’écrire, de prendre des notes, rapides, sur le champ. De ne pas laisser ces idées prendre trop de place dans mon cerveau, par peur de les oublier ou autre. En les inscrivant, je peux effectivement y revenir, les décanter, les bonifier, etc.

Pousse ta réflexion plus loin

Pour finir cette semaine, Michael Bungay Stanier (MBS) nous offre de pousser la réflexion plus loin en nous proposant la question suivante : 

  • Depuis le début du challenge et jusqu’à maintenant, qu’as-tu remarqué que tu avais remarqué? Y a-t-il un thème dans ce à quoi tu prêtes attention?

C’est sûr que le challenge est riche d’apprentissages! Je remarque que je prête souvent attention à ce qui me permet d’avoir une plus grande conscience de moi. Les auteurs, les références. Les concepts s’entrecroisent, se répondent, et dans mes notes, j’ai souvent plusieurs prises de conscience sur la connaissance de soi.

Avec quoi je repars?

Une vidéo courte, dynamique et pleine de bon sens! Une belle réflexion et une invitation à l’introspection.

Et toi? À quoi prêtes-tu attention?

As-tu un carnet de notes?

À la semaine prochaine pour une année de Vie Brillante!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

fr_FRFrench