Semaine 18 – Comment recommencer

Cette semaine, dans le challenge Vis une Année Brillante, c’est Whitney Johnson qui nous partage son savoir pour cette 18ème semaine. Whitney est une experte qui aide les organisations en forte croissance à développer des individus à haut potentiel. Elle est auteur primée et conférencière pour hauts-dirigeants de Harvard business school. Whitney Johnson a développé le modèle S de la courbe d’apprentissage et de transformation personnelle : deux théories que l’on retrouve dans ses livres Disrupt Yourself et Build an A-Team.

Le temps de commencer quelque chose de nouveau

Whitney commence sa vidéo en proposant de répondre à la question : comment sait-on qu’il est temps de commencer quelque chose de nouveau? Selon Whitney, tout commence par la compréhension de comment nous grandissons.

La courbe d’apprentissage est un S. Lorsque nous sommes au commencement, la phase de lancement, c’est un fouillis de pièces de puzzle. On pense qu’on peut y arriver, mais on ne sait pas encore comment les pièces sont supposées toutes s’organiser pour faire du sens. On pourrait se sentir un peu dépassé et penser que l’apprentissage va être lent. Cela va nous aider à ne pas nous décourager.

Lorsqu’on est dans les courbes du S, on est de plus en plus confiant qu’on peut y arriver. On sait des choses, mais pas tout. C’est difficile, mais pas trop. Facile, mais pas trop non plus. On est totalement engagé dans l’apprentissage. Contrairement à la phase précédente où beaucoup de temps était nécessaire pour peu de résultat, ici, peu de temps est nécessaire à produire beaucoup de résultats. C’est exaltant.

Enfin, vous atteignez le haut du S, vous êtes expert. C’est le bon rôle, le bon projet, le bon moment, mais comme les choses sont faciles, on n’apprécie plus les effets positifs de l’apprentissage et notre croissance ralentit. Contrairement à la phase de lancement où nous étions un peu dépassés, ici, nous ne sommes pas assez stimulés, on s’ennuie. Si on ne saute pas, ce plateau deviendra un précipice, selon Whitney. 

C’est donc de cette manière que nous prenons conscience qu’il est temps de passer à quelque chose de nouveau. Whitney nous rappelle que l’être humain veut apprendre, maîtriser, et apprendre à nouveau. C’est ainsi que nous grandissons.

Cette vidéo a eu beaucoup d’impact pour moi car je me passionne depuis longtemps sur le cycle d’apprentissage, tant au niveau personnel qu’au niveau de l’équipe. La théorie du S rejoint beaucoup de mes observations en tant que gestionnaire : plus les gens sont stimulés, qu’ils apprennent, et plus ils sont heureux…donc plus ils performent. Le modèle S vient soutenir une meilleure compréhension des observations et de leur impact.

Pousse ta réflexion plus loin

Pour finir cette semaine, Michael Bungay Stanier (MBS) nous offre de pousser la réflexion plus loin en nous proposant les questions suivantes : 

  • Qu’as-tu pensé de la vidéo de Whitney? Est-ce que cela a résonné pour toi?
  • Sur quelle courbe S te déplaces-tu rapidement? Et sur laquelle commences-tu à te trouver sur un plateau?

Des questions difficiles et qui font réfléchir. Ça demande de l’humilité et un bonne dose d’authenticité de prendre la mesure de ces deux questions. 

Avec quoi je repars?

Une vidéo intéressante, bien expliquée et claire. Cela a mené à un bel exercice de réflexion sur ma courbe d’apprentissage.

Et toi? Qu’as-tu pensé de la vidéo?

À quel stade es-tu sur la courbe du S?

À la semaine prochaine pour une année de Vie Brillante!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

fr_FRFrench