Semaine 27 – Comment permettre l’innovation

Cette semaine, nous avons rdv avec la Dre Simone Bhan Ahuja, pour parler d’innovation. Simone est la fondatrice de Blood Orange (Sang orange), un cabinet conseil en stratégie et innovation, qui aide les entreprises à développer de grandes idées et à les transformer en plans d’action concrets.

Un sujet certes fort intéressant et qui rejoint beaucoup la mission de Leadership PH : encourager et accompagner le développement du leadership pour chaque individu.

Innovation

Simone commence sa vidéo en nous annonçant son sujet : comment mieux soutenir l’innovation en devenant une organisation apprenante et, de fait, en encourageant l’humilité, l’empathie et la curiosité. Simone nous partage l’exemple d’une organisation qu’elle a accompagnée et dans laquelle elle a pu se rendre compte que l’organisation mettait une forte pression à ses membres pour qu’ils aient réponse à tout. Or, l’innovation est un apprentissage : apprendre sur ses clients, leurs besoins, ce qui fonctionne ou pas. Avoir réponse à tout empêche l’innovation de se produire. Il faut au contraire devenir une organisation apprenante et poser des questions.

Simone encourage chacun de nous, peu importe notre position dans l’organisation, à être partie prenante de la culture et de promouvoir l’apprentissage et la curiosité. Elle nous propose 3 façons de le faire simplement

Trois étapes

En premier lieu, Simone nous encourage à faire de l’apprentissage une priorité. Simone nous cite l’exemple d’une organisation qui monitore l’apprentissage de ses employés pour bien leur communiquer l’importance de cette valeur. Que ce soit sur de nouvelles choses ou sur leur domaine d’expertise, les employés sont encouragés à se rencontrer une fois par semaine avec leur partenaire de responsabilité pour s’assurer qu’ils poursuivent leurs apprentissages.

Deuxièmement, Simone conseille de tester si on a un doute. Pour contrecarrer les commentaires négatifs habituels ‘on l’a déjà essayé’, ‘ça coute cher’, ‘ça ne rentre pas dans notre modèle’, Simone conseille de tester, à petite échelle, d’amasser des informations sur la réception ou l’impact de nos idées. Lorsque l’on a les premières données, c’est plus difficile pour les gens de refuser l’expérience. 

Enfin, Simone nous encourage à calculer le nouveau ROI (retour sur intelligence au lieu du classique retour sur investissement). La meilleure façon de devenir une organisation apprenante est de mesurer et récompenser l’apprentissage. Cela peut être aussi simple que de réviser combien de nouvelles idées ont été amenées. C’est un moyen puissant de légitimer et de pousser davantage la curiosité et la culture d’apprentissage.

En conclusion, selon Simone, savoir ce que l’on ne sait pas, avoir le courage de le reconnaître, utiliser l’empathie, l’humilité et la curiosité pour trouver la réponse est fondamental pour bâtir une organisation apprenante et plus d’innovation.

Pousse ta réflexion plus loin

Pour finir cette semaine, Michael Bungay Stanier (MBS) nous offre une belle question de réflexion : 

  • Qu’as-tu pensé des trois leçons à mettre en oeuvre dans ton monde? Laquelle te pousse à l’action, à faire quelque chose de différent?

Trois choses toutes simples proposées par Simone! De nature curieuse, j’ai toujours placé la curiosité au centre de mon apprentissage. Cette vidéo a été un bon rappel de m’assurer de le faire au sein de mes équipes pour développer encore plus cette culture d’apprentissage et permettre d’innover. Dans une industrie compétitive, rapide et changeante, être une organisation apprenante est plus que jamais un requis essentiel!

Avec quoi je repars?

Une vidéo courte et claire pour démystifier l’innovation. 

Et toi? Qu’as-tu pensé de la vidéo?

Comment t’y prends-tu pour permettre l’innovation?

À la semaine prochaine pour une année de Vie Brillante!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

fr_FRFrench