Semaine 31 – Comment Être Empathique

Cette semaine, c’est Dan Pontefract, l’auteur  et conférencier TED à succès, qui nous accompagne dans la réflexion sur le thème de l’empathie. Avant de devenir est professeur à l’Université de Victoria, et auteur pour Forbes et Harvard Business Review, Dan a été le Chef Vision et Apprentissages de Telus, où il a développé des initiatives à succès de Bureau de la Transformation, MBA Telus ou encore la philosophie du Leadership Telus.

Empathie

Dan commence sa vidéo en nous partageant qu’il trouve que ce qui manque dans notre monde est l’empathie. Selon lui, nous avons besoin de ressusciter cette compétence clé de leadership. Dan corrige l’idée que l’empathie, c’est de se mettre à la place de l’autre.

Selon lui, l’empathie se présente sous trois formes : 

  • l’empathie cognitive : lorsqu’on pense comme la personne en face de nous. Avec la tête.
  • l’empathie émotionnelle :lorsqu’on ressent ce que la personne ressent. Avec le coeur.
  • l’empathie sympathique : lorsqu’on pense comme la personne et qu’on ressent comme elle, on fait comme elle. Avec les mains. On sympathise avec la personne en face de nous. 

Lorsqu’on met les 3 ensemble, l’empathie se dessine pour nous, en tant que leader de nous-même et leader des autres.

Dan nous invite à réfléchir aux sources de notre empathie envers l’autre personne : est-ce sa religion, ses opinions politiques, leur journée qui les fait réagir comme ça? Nous mettre à penser comme la personne pour développer notre empathie.

Pour le coeur, posons-nous la question : que ressentent-ils? Quelque chose leur est-il arrivé en fin de semaine? Ont-ils perdu un parent? Raté un test? Nous mettre à ressentir ce qu’elle ressent.

Ensuite, nous pouvons mettre cela en action, une fois que l’on comprend ce que la personne pense et ressent, on peut alors faire quelque chose avec. Cela peut être de proposer : que dirais-tu de sortir marcher et en parler? Comment je pourrais te débarrasser de ça?

Dan conclut que c’est notre travail et notre responsabilité de passer par ces trois niveaux d’empathie : Tête, Coeur et Mains. Car Dan nous assure, si on le fait, on deviendra de meilleures personnes et les gens à notre contact le deviendront également.

J’ai bien aimé le rappel sur les trois formes d’empathie, pas seulement de se mettre à sa place, mais de comprendre comment la personne intellectualise la situation, comment elle la ressent et surtout de ne pas oublier de passer à l’action. Trop souvent, dans le feu de l’action, on ne prend pas le temps de se mettre à la place de l’autre, de faire cet exercice si nécessaire pour comprendre l’autre et trouver une solution ensemble. 

Aujourd’hui, avec le télétravail, les relations ont plus que jamais besoin d’empathie. J’abonde dans le même sens que Dan, c’est notre travail et notre devoir de pratiquer l’empathie autour de nous.

Pousse ta réflexion plus loin

Pour finir cette semaine, Michael Bungay Stanier (MBS) nous offre de tester le modèle de Dan: 

  • Pense à une personne qui t’énerve en ce moment (ça peut être une situation récurrente).
  • Respire!
  • Et amène la tête, le coeur et les mains du model de Dan dans ce moment
  • Qu’est-ce qui a changé?

Avec quoi je repars?

Une vidéo courte, directe et claire. Un exercice qui mérite définitivement d’y revenir régulièrement. La sensation de calme et de paix après avoir pratiqué l’empathie Tête, Coeur, Mains est un excellent incitatif à la pratique 🙂

Et toi? Qu’as-tu pensé de la vidéo?

Comment pratiques-tu l’empathie?

À la semaine prochaine pour une année de Vie Brillante!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

fr_FRFrench