Semaine 45 – Comment Être Radicalement Candide

On attaque la 45ème semaine du challenge une Année de Vie Brillante avec nulle autre que Kim Scott. Ceux qui me connaissent savent que je suis une grande adepte de la Candeur Radicale, donc, c’est avec plaisir que j’aborde cette vidéo. Pour ceux qui ne la connaissent pas encore, Kim a travaillé chez Apple Google, You tube, et coache de nombreux CEO de compagnies en technologie.

Le concept

Kim introduit la candeur radicale comme un concept simple, qui, s’il est mis en pratique va nous permettre de faire le meilleur travail de notre vie et d’avoir les meilleures relations avec les personnes autour de nous. Selon Kim, la candeur radicale c’est d’être bienveillant (care personally) et franc (challenge directly) en même temps. Pour mieux nous faire comprendre le cadre de la candeur radicale, Kim nous parle des deux axes qui le composent : 

  • L’axe ‘je m’en préoccupe’ (ou axe de la bienveillance) : négligé lorsqu’on est au travail car depuis le début de notre carrière, on nous invite à être ‘professionnel’ et à ne pas laisser paraître nos émotions. Kim nous encourage donc à développer des environnements de travail où nous pouvons avoir de vraies relations humaines avec nos collègues
  • L’axe ‘je suis prêt à faire des vagues’ (ou axe de la franchise) : peu utilisé car depuis qu’on est enfant on nous apprend à ne pas parler des mauvaises choses. Or, selon Kim, au travail, c’est notre responsabilité de dire ce qui ne va pas.

Kim nous avoue que le cadre de la candeur radicale est difficile. C’est pourquoi elle a nommé les quatre cases du cadre de manière à ce que nous puissions identifier dans quelle case nous tombons : 

  • Lorsqu’on challenge directement mais qu’on ne démontre pas de bienveillance, on est dans l’agression odieuse (obnoxious agression)
  • Lorsqu’on s’aperçoit que l’on est tombé dans l’agression, bien souvent au lieu de remonter sur l’axe de la bienveillance, on descend sur celui de la franchise. On tombe alors dans l’hypocrisie manipulatrice. La case des jeux politiques, des poignards dans le dos, etc.
  • La dernière case est celle dans laquelle la majorité d’entre nous se retrouvent. Car la majorité des gens est bienveillante mais nous ne voulons blesser personne alors nous choisissons de ne pas nommer des choses que les gens gagneraient pourtant à savoir. C’est ce qui Kim appelle le copinage.

L’action

Kim nous invite à relever le défi de se mettre en action 

  • Commencer par demander de la candeur radicale, de la critique. Ne pas arrêter pas tant qu’on n’a pas prouvé qu’on est capable de la prendre
  • Ensuite, on est en meilleure posture pour donner de la candeur radicale. Kim rappelle que la candeur radicale c’est autant de parler des bonnes choses que d’oser adresser les mauvaises
  • Mesurer sa candeur radicale : pas avec les mots que nous avons dits, mais sur l’impact qu’ils ont eu sur la personne qui les a reçus. Si le receveur est fâché, contrarié ou triste, c’est notre signal que nous devons être davantage bienveillants. Si le receveur ne nous écoute pas, alors c’est le signal que nous devons être plus francs.
  • Enfin, encourager! Encourager les personnes qui se plaignent à nous d’autres personnes à user de candeur radicale pour offrir leur feedback à la bonne personne, et nous permettre de rester à l’extérieur du jeu politique

Pousse ta réflexion plus loin

Pour finir cette semaine, Michael Bungay Stanier (MBS) nous offre un moment pour réféchir, en répondant à ces questions : 

  • La facile : identifier la personne dans notre vie avec laquelle nous aimerions changer la conversation pour quelque chose de plus radicalement candide?
  • Un peu plus complexe : apprendre à relever le défi de la candeur radicale avant de le lancer. 

Chez leadership PH, la candeur radicale fait partie de nos concepts de prédilection. Nous démystifions et encourageons la pratique de la candeur radicale dans nos rendez-vous, comme dans nos approches de coaching. Pour plus de détails, voir l’article https://performantethumain.com/2021/05/12/rdv-assumez-votre-leadership-grace-a-la-candeur-radicale/

Avec quoi je repars?

Une vidéo qui est un beau rappel d’une notion encore trop méconnue.

Et toi? Qu’as-tu pensé de la vidéo?

Comment as-tu relevé ton défi de candeur radicale?

À la semaine prochaine pour une Année de Vie Brillante!

2 réflexion sur “Semaine 45 – Comment Être Radicalement Candide”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

fr_FRFrench