Semaine 46 – Comment Avoir Cette Conversation

Déjà la 46ème semaine du challenge une Année de Vie Brillante. Aujourd’hui c’est  Riaz Meghji qui sera notre professeur. Riaz est bien connu comme présentateur et auteur de l’ouvrage ‘Chaque conversation compte : les 5 habitudes de connexion humaine qui bâtissent des relations incroyables’. Son sujet de prédilection, dont il va probablement nous parler aujourd’hui!

Peut-on parler?

Ça commence de manière dynamique et assez humoristique! Riaz nous parle des trois mots les plus effrayants : peut-on parler? Le fameux ‘can we talk?’ Ces mots nous ont probablement rappelé des moments difficiles, des mauvaises nouvelles, une rupture, ou une mise à pied. Riaz nous invite, si c’est le cas, a nous sentir chanceux. La firme VitalSmart a mené des études et rapporte que 25% des sondés ont reporté des conversations difficiles pendant au moins 6 mois, et une personne sur 10 est resté silencieuse sur des problématiques pendant 2 ans! Ce qui pousse Riaz à considérer que les conversations qui comptent ne se produisent simplement pas. Les conversations difficiles sont inconfortables, les éviter, c’est pire!

Riaz nous propose 4 trucs pour dissiper le conflit la prochaine fois que nous devons avoir une de ses conversations difficiles : 

  • Numéro 1 : Sois empathiquement assertif! Autrement dit, être à l’écoute de l’émotion de la personne en face de nous, pas juste de la nôtre. Il faut être attentif et prêter attention à la réaction de la personne. Si le silence de la personne persiste, Riaz suggère de poser des questions de ‘comment’ et de ‘quoi’. Il suggère : comment tu te sens? De quoi as-tu besoin? Qu’est-ce que je peux faire pour toi? Il faut s’assurer de cultiver une curiosité authentique. Cette empathie assertive va démontrer notre respect, nous permettre de dissiper le conflit.
  • Numéro 2 : Laisse tomber ton côté sympathique! C’est la raison la plus commune pour laquelle les gens évitent les conversations difficiles. Ils ne veulent pas déplaire. Or, le leadership, ce n’Est pas un concours de popularité, c’est le courage de faire les bonnes choses. Gérer ses attentes du niveau de sympathie, va nous permettre, selon Riaz de rester focus sur l’objectif de la conversation difficile.
  • Numéro 3 : Gère tes émotions! On ne peut pas contrôler les émotions des autres, mais on peut gérer les notres. Éviter les tournures de phrases généralistes (toujours, jamais) et accusatrices qui empêchent la résolution des problèmes. Il est préférable de faire des affirmations au ‘je’ : je suis fâché, je suis triste, plutôt que d’utiliser des tournures de blâme comme ‘tu me fais de la peine’, pour permettre une conversation constructive.
  • Numéro 4 : Focus sur ce sur quoi vous pouvez être d’accord! Le plus grand défi dans une conversation est que chaque partie pense qu’elle a raison. Il est primordial après avoir mis la relation au premier plan avec les 3 premiers trucs de mettre la logique au centre de la conversation. Riaz propose des questions comme ‘quel est le vrai défi?’, ‘qu’est-ce que ça prendrait pour que ça fonctionne pour toi?’

Pousse ta réflexion plus loin

Pour finir cette semaine, Michael Bungay Stanier (MBS) nous offre un moment pour aller plus loin, en répondant à ces questions : 

  • Qu’est-ce qui nous a été le plus utile dans cette leçon?
  • Lequel de ces quatre points a le plus résonné?
  • Et pour ceux qui veulent aller plus loin : pratiquez! Choisissez une cible et lancez-vous pour pratiquer l’empathie assertive!

Pour ma part, plus qu’un ‘truc’ de Riaz, c’est l’utilisation des 3 premiers comme une combinaison pour mettre la relation et l’Humain au centre de la conversation, avant de recourir à la logique qui a particulièrement résonné pour moi. Un cadre très Performant et Humain, finalement 😉

Avec quoi je repars?

Un rappel et des outils pour mettre en pratique le courage des conversations difficiles. 

Et toi? Qu’as-tu pensé de la vidéo?

As-tu utilisé les trucs de Riaz lors d’une de tes conversations?

À la semaine prochaine pour une Année de Vie Brillante!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

fr_FRFrench